La cité impériale de Hué.

Située au bord de la rivière des parfums, la cité impériale fut construite entre 1804 et 1833. Des français participèrent à l’architecture. Fortifiée par des murs de 6 m. de haut, elle était accessible par 10 portes munies d’un pont. Complexe de 520 hectares, il comprenait des temples, des palais, une tour, des ponts, des lacs, des jardins. Une grosse partie de la population de Hué vivait dans ce cœur historique de la ville, l’autre à sa périphérie dans la ville nouvelle. Lors de l’offensive du Têt, la citadelle fut partiellement détruite. Sur 67 édifices, 42 furent anéantis par les bombes en 1968. De terribles combats y eurent lieu tout de suite après la bataille de Khey Shan.