Notre itinéraire andalou

Le tour effectué.

Malaga – Grenade – 127 km – (3 nuits à Grenade)

La route du Califat entre Grenade et Cordoue avec une halte à Zuheros – 167 km – (2 nuits à Zuheros)

Cordoue – Séville  – 145 km – (3 nuits à Séville)

Séville – Jerez de la Frontera – 91 km – (4 nuits à Jerez)

Jerez – Malaga en passant par Tarifa et le détroit de Gibraltar(2 nuits à Malaga) – 250 km – 2 nuits à Malaga

Durée du séjour : 15 jours (juin 2017)

Andalucia ! Dès que l’on pose le pied en Andalousie on éprouve très vite la sensation de se retrouver dans une région tout à la fois légère, insouciante, ouverte à la modernité mais terriblement marquée par les accidents de   l’histoire. Des antiques oliviers qui peuplent la campagne, en passant par les innombrables forteresses incrustées dans le paysage, les vestiges romains ou encore, les Mosquées-Cathédrales de Cordoue, de Séville… tout rappelle qu’ici entre splendeur et déclin, tragédies et prospérité, des cultures ont façonné un territoire d’une extraordinaire beauté.

Début juin, au moment des premières chaleurs annonciatrices de l’été, nous sommes retournés en Andalousie. Pendants 15 jours nous avons revisité avec le même émerveillement des lieux qu’on ne se lasse jamais de découvrir.

Encore cette petite précision: l’Andalousie mérite qu’on la découvre ou qu’on la redécouvre. Mais plus encore, lors de chaque séjour  en Andalousie, généralement au printemps, nous avons fini par avoir la conviction que n’en connaître de prime abord que les stations balnéaires  de la Costa Del Sol ou même les monuments aussi célèbres que l’Alhambra de Grenade, la Giralda de Séville ou la Mezquita de Cordoue, serait perdre une des plus pures émotions que puisse donner le fond proprement humain et “dramatique” d’une région sobre, excessive et furieusement belle. Le Cante Jondo, le  flamenco, évidemment, ne pouvaient jaillir que de cette terre andalouse!